Accueil du site > Equipe > Chercheurs & ITA

François ROBINNE

François Robinne

Depuis les années 1990, date de soutenance de mon HdR puis, dans la foulée, de mon intégration au CNRS, les problématiques envisagées évoluèrent des « relations interethniques » au concept « d’espaces transethniques » ; privilégiant les dynamiques de réseaux sur les communautarismes ethniques et religieux, la notion même d’ethnicité n’y est plus considérée comme un acquis, mais comme un marqueur parmi d’autres et non plus au-dessus desquels elle culmine.

L’approche sur la cohérence sociologique d’espaces de dispersion repose sur des enquêtes de terrain menées aux frontières sino-indiennes de Birmanie, dans les Etats Shan, Kachin et Chin, ainsi que parmi les minorités déplacées en milieu urbain (Mandalay, Rangoun, Bangkok). Etroitement corrélées à l’émergence de nationalismes, les dynamiques religieuses et les métamorphoses sociales et culturelles auxquelles elles participent constituent un champ à part entière de cette réflexion (mouvements messianiques, conversions chrétiennes, cérémonies processionnelles etc.).

Au sein des carrefours multiethniques et pluriconfessionnels pris pour objets d’étude, une approche comparative est entreprise, entre d’une part un contexte où le bouddhisme est un élément fédérateur (Robinne 1998, 2000, 2010) et, d’autre part, un contexte chrétien où la dynamique des schismes et des conversions est consubstantielle aux formations du social (Robinne 2007).

Dans tous les cas, le choix de prendre pour objet d’étude des carrefours religieux, politiques et culturels consiste à envisager dans leur articulation espaces de dispersion et formations identitaires. Il s’agit in fine de dégager, dans ce qu’elle peut avoir de plus instable, une cohérence sociologique appliquée à des ensembles hybrides.

Fonction et institution


Directeur de recherche au CNRS, membre de l’Institut d’Asie Orientale (IAO)
Domaines disciplinaires


Anthropologie
Spécialité


Birmanie (Myanmar) et Asie du Sud-Est continentale
Projets de recherche


Minorités déplacées en milieu urbain - Pour une anthropologie de l’identité diffuse (Birmanie Thaïlande)

Si la dictature birmane contribua au choix d’embrasser des espaces carrefours, les transitions politiques que connaissent actuellement la Thaïlande et la Birmanie – entraînant dans leur sillage une recomposition des réseaux migratoires – m’incitèrent à reformuler la problématique des formations identitaires.

Les populations transfrontalières et autres minorités établies ces dernières années en milieu urbain font état, au moins pour les migrants d’origine birmane, d’une tendance forte à se tenir elles-mêmes à l’écart des habituels référents et réseaux communautaires.

Resituée dans le contexte des dynamiques migratoires contemporaines, l’étude de cas des minorités d’origine birmane établies à Bangkok en Thaïlande intègre une réflexion épistémologique de portée plus globale consacré aux « identités diffuses ».

Cette dimension diffuse de l’identité prend corps et se développe de façon concomitante aux nationalismes dominants et aux communautarismes contemporains associés à la globalisation, dont elle constitue en quelque sorte une alternative ; c’est le sens de mon projet pour les années à venir.
Curriculum Vitae


Publications


Principales publications :

1) 2016, « To be Burmese is not (Only) Being Buddhist », in R. Egreteau & F. Robinne (eds.) : Metamorphosis, Social and Political Studies in Myanmar, Singapore, NUS Press : (ISBN : 978-9971-69-866-9).

2) 2012 : « Theatre of death and rebirth : monks’ funerals in Burma », in P. Williams and P. Ladwig (eds.) : Buddhist funeral cultures of Southeast Asia and China, Cambridge, Cambridge University Press : 165-191. (ISBN :978-1-107-00388-0).

3) 2010 [2nd ed. 2013] : « Introduction » (en collaboration avec C. Culas), in François Robinne & Christian Culas (eds.) : Inter-Ethnic Dynamics in Asia. Considering the Other through ethnonyms, territories and rituals, London and New York, Routledge : pp. 1-10. (ISBN : (ISBN :978-04-415-55936-2, ISBN réédition paperback : 978041583678-4).

4) 2007, Prêtres et chamanes. Métamorphoses des Kachin de Birmanie. Paris, L’Harmattan, Collection « Recherches Asiatiques » : 314p. (ISBN :978-2-296-02455-7).

5) 2007, “Postscript : Reconsidering ethnicity through Foucault’s concept of ‘space of dispersion’” (en collaboration avec M. Sadan), in François Robinne & Mandy Sadan (eds.) : Social Dynamics in the Highlands of Southeast Asia. Reconsidering Political Systems of Highland Burma by E.R. Leach, Leiden, Brill, Serie “Handbook of Oriental Studies” (section III Southeast Asia, vol. 18) : pp. 299-308 (ISBN :978-90-04-16034-7).

6) 2000, Fils et maîtres du lac. Relations interethniques dans l’État Shan de Birmanie, (introduction de Ch. Macdonald). Paris, CNRS Editions/Editions MSH, Collection “Les chemins de l’ethnologie” : 364p. (ISBN CNRS :2-271-05692-6, ISBN MSH : 2-7351-0859-7).

Voir CV
Publications en ligne


Langues étrangères pratiquées


Anglais et birman
Contact