Accueil du site > Actualités

Séminaire de l’IAO : Chen Tsung-ming


Séminaire de l'IAO : Chen Tsung-mingJeudi 12 mai 2016, Salle de réunion de l’IAO (R66), de 14h à 15h30

"Les relations diplomatiques sino-vaticanes (1912-1978) : le Saint-Siège face aux divisions politiques"

Chen Tsung-ming, Directeur de recherche de l’Institut Ferdinand Verbiest, K.U.Leuven, Belgique

Résumé : Cette intervention traite l’histoire des liens entre le Saint-Siège et la Chine (incluant la RPC et la ROC à Taïwan à partir de 1949) de la fondation de la République chinoise en 1912 à la fin du pontificat du Pape Jean-Paul 1er en 1978. Cette étude étant considérée comme sensible, je présenterai d’abord mon approche particulière de la consultation des documents et des sources ainsi que les difficultés rencontrées et les solutions choisies. La deuxième partie sera consacrée à l’analyse des positions et réactions du Saint-Siège face aux divisions politiques en Chine au cours de notre période de réference, allant des délégués apostoliques, Celso Costantiini (1922-1933), Mario Zanin (1934-1946), et du premier internonce, Antonio Riberi (1946-1959), et des nonces Giuseppe Caprio (1959-1967), Luigi Accogli (1967-1970) jusqu’à Edward Cassidy (1970-1979). Nous y découvrons comment le Saint-Siège négocie le problème délicat de sa reconnaissance diplomatique accordée à l’un des régimes en opposition lors des guerres civiles, de la guerre sino-japonaise et de l’hostilité entre le régime communiste et le régime nationaliste. La conclusion portera sur les caractéristiques de la diplomatie vaticane à l’issu du “problème de Chine” et du “problème des deux Chines” que je résume à partir de mon étude.