Accueil du site > Actualités

Soutenance CHEN Nishan

mis à jour le

Le 12 septembre 2018 à 9h, CHEN Nishan soutiendra sa thèse de doctorat en histoire de la Chine, histoire du droit et des institutions, intitulée : Mutation and continuity in judicial practices of the Chinese inheritance system, 1902-1931 (Mutation et continuité dans les pratiques judiciaires dans l’institution de l’héritage en Chine, 1902-1931). Cette thèse a été préparée sous la direction de Jérôme Bourgon, directeur de recherche CNRS. La soutenance aura lieu dans la salle de visioconférence D 2. 12, École Normale Supérieure de Lyon - Site Descartes.

Composition du jury :
GABBIANI Luca (EFEO, rapporteur)
HALPERIN Jean-Louis (ENS Paris, examinateur)
JALUZOT Béatrice (Sciences Po Lyon, examinatrice)
BOURGON Jérôme (CNRS, Directeur de thèse)
XU Jilin (Université Normale de la Chine de l’Est, Co-tuteur de thèse)

Résumé de la thèse :
Ce mémoire décrit la mutation et la continuité dans les pratiques judiciaires dans l’institution de l’héritage en Chine au début du vingtième siècle. Il dépeint comment les formes (rituelle et matérielle) d’héritage chinoises ont été graduellement reconceptualisées. Les concepts de propriété individuelle occidentale influencèrent l’évolution des formes substantielles et procédurales pendant les réformes juridiques et judiciaires. Ce travail se concentre principalement sur trois sujets : premièrement, sur les réactions locales envers l’héritage occidental présentées dans des rapports d’enquête sur les pratiques civiles, deuxièmement, sur le compromis effectué par le Dali Yuan concernant les lois et les normes anciennes et nouvelles, et troisièmement sur les procédures judiciaires locales de succession concernant veuves et filles [...]

Mots-clés : institution de l’héritage chinoise, droits des femmes, pratiques judiciaires, style de jugement, la transplantation juridique