Accueil du site > Recherche > Dynamiques juridiques et institutions de l’Extrême Orient

Dynamiques juridiques et institutions de l’Extrême Orient

mis à jour le

Axe de recherche 1 : Dynamiques juridiques et institutions de l’Extrême Orient

Membres principaux :
Bourgon, Jérôme, DR CNRS, histoire du droit chinois (section 33)
Dedieu, Jean-Pierre, DR CNRS émérite
Graziani, Romain, PR philosophie (ENS de Lyon)
Jaluzot, Béatrice, MCF droit privé (Sciences Po Lyon)

Chercheurs associés :
Constant, Frédéric, professeur histoire du droit (Université Paris Ouest Nanterre la Défense)
Cornwell, Peter, professeur informatique, Université Westminster
Giraudou, Isabelle, professeure associée Université de Tokyo
Guan Xiaojing, chargée de recherches au Centre des études mandchoues de l’Académie des sciences sociales de Pékin
Guthmann, Thierry, professeur en sciences politiques, Université de Mie
Kim, Marie, Professeure, St Cloud State Unviersity (USA)
Meng Jin, Assistante-chercheuse à l’Institut des études sur l’Asie occidentale et l’Afrique de l’Académie des Sciences sociales de Chine
Michelin, Franck, professeur histoire contemporaine, Université Teikyō

Doctorants
Chen Nishan
John Chaney

Projets de recherche en cours :

1. Legalizing Space in China (LSC) : the shaping of the imperial territory through a layered legal system (http://lsc.chineselegalculture.org/) poursuite de l’ANR 2011-2014 ; responsable : J. Bourgon.

The project basically consists in a translation of the Ming and Qing lüli, that is mainly the tiaoli that were codified from the 15th to the late 19th century.

• This translation is intended to be “juridical” (or “conceptual”), thanks to the compilation of a glossary of basic legal terms, with English and French equivalents, which should become a full-fledge dictionary of Chinese law.
• It is intended to be “contextual”, thanks to the connection of the codified laws to a selection of materials providing the reader with insights on how the codified laws were applied on the spot.
• The “spatial” dimension of law naturally ensue from the attention to its context : taking into account the relation of Ming-Qing code with laws and regulations for, say, the Mongolian or Tibetan peoples, or the articulation between State central law with provincial and local rules, should result into a mapping of the various legal rules in force on the Chinese imperial territory.

The project website will provide for :
• a data-basis of all the materials needed to develop the project, with related documentation (bibliography, articles in PDF).
• a layout of the Chinese legislation, showing the place and roles of the texts (lüli 律例, huidian 會典, shengli 省例…) with electronic links between them.
• Maps representing the administrative boundaries of the Ming and Qing empire, and the normative regions evidenced by research
• works in progress : translations, glossary, research articles, diary of the research teams, etc.
Ours is a research project : the translation is a leading thread in the survey of all issues related to the making and enforcement of law in the late imperial China, which will be the matter for separated publications.

Doctorants associés : Chen Nishan, John Chaney

Chen, Nishan (co-tutelle ECNU-ENSL, dir. Jérôme Bourgon), histoire contemporaine : « Mutation et continuité dans les pratiques judiciaires dans l’institution de l’héritage en Chine, 1902-1931 ».
Ce mémoire décrit la mutation et la continuité dans les pratiques judiciaires dans l’institution de l’héritage en Chine au début du vingtième siècle. Il dépeint comment les formes (rituelle et matérielle) d’héritage chinoises ont été graduellement re-conceptualisées. Les concepts de propriété individuelle occidentale influencèrent l’évolution des formes substantielles et procédurales pendant les réformes juridiques et judiciaires. Ce travail se concentre principalement sur trois sujets : premièrement, sur les réactions locales envers l’héritage occidental présentées dans des rapports d’enquête sur les pratiques civiles, deuxièmement, sur le compromis effectué par le Dali Yuan concernant les lois et les normes anciennes et nouvelles, et troisièmement sur les procédures judiciaires locales de succession concernant veuves et filles.

John Chaney, co-direction Uni. Genève, Prof. Laure Zhang (directrice), co-superviseur Jérôme Bourgon "Droit et gestion de l’État sur la sexualité dans la Chine impériale : Une reconstitution critique des cas judiciaires à partir du Compendium de jurisprudence pénale (1834)" Le Compendium de jurisprudence pénale (Xing’an huilan), publié en 1834, consiste en une vaste compilation de cas pénaux destinée à guider la pratique des magistrats. Ce recueil représente une mine inépuisable pour comprendre et connaître le fonctionnement de la justice dans la Chine impériale, car il reprend la correspondance échangée entre les autorités judiciaires provinciales et le Ministère des Peines.
L’objet de la présente thèse est la relation entre le droit et la gestion de l’Etat sur la sexualité dans la Chine des Qing. Cette étude, qui a pour objectif de reconstruire la réalité historique et sociale des crimes de luxure de la Chine des Qing au travers du prisme juridique, permettra d’améliorer notre connaissance de l’Etat et de la société chinoise de l’époque, notamment le fonctionnement du droit chinois traditionnel, et de mieux comprendre pourquoi la question de la sexualité reste encore aujourd’hui un enjeu juridique pour l’Etat moderne en Chine.

2. Unequal Treaties Corpus, Projet émergent de l’ENS de Lyon, 2018-2021, montant : 30 000€ - Responsable : Béatrice Jaluzot, IAO

The project aims at enlightening international treaties that have been at the heart of the phenomenon of Western imperialism in East Asia by employing a radically innovative technology in digital humanities.

The research idea comes from the fact that these texts which knowledge is essential to understand the framework of the action of actors, have never been gathered.

The project is at the crossroads of several disciplines and will allow statistic, economic, politic, legal, geographic and sociologic analyzes and also has a linguistic dimension. It is part of a perspective of internationalization of the human and social sciences.