L’institut

En bref

Rue Shibuya TokyoL’Institut d’Asie Orientale (IAO) est un centre de recherche en sciences humaines et sociales qui associe des chercheurs spécialisés en anthropologie, droit, économie, géographie, histoire, littérature, philosophie et sciences politiques dont les travaux portent principalement sur l’Asie de l’Est et du Sud-Est, en particulier la Chine, la Corée, le Japon, le Laos, Taiwan, la Thaïlande et le Vietnam.

Fondé en 1992 et installé sur le campus Descartes de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon (ENS de Lyon) depuis 2002, l’IAO est une unité de recherche conjointe (UMR 5062) du Centre National de la recherche Scientifique (CNRS) et de trois établissements d’enseignement supérieur de l’Université de Lyon (PRES Lyon-Saint Etienne) : l’ENS de Lyon, qui est sa tutelle principale, ainsi que les Sciences Po Lyon et l’Université Lyon 2.

La mission principale de l’IAO est de produire des travaux et publications scientifiques contribuant à une meilleure connaissance des dynamiques culturelles, sociales, économiques et politiques en Asie de l’Est et du Sud-Est. L’institut est engagé dans de nombreuses coopérations internationales avec d’autres équipes de recherche en Asie, en Amérique du Nord et en Europe.


Toutes les actualités

Actualités

Shi Lu est membre de Advisory Committiee du programme Share&Care de L’Oréal


Initié en 2013, le « L’Oréal Share&Care Program » a pour objectif d’assurer la protection et le bien-être de ses 77 000 collaborateurs, dans les 65 pays où le Groupe est implanté. L’Oréal a fait le choix de faire porter cette ambition d’excellence sociale sur quatre domaines essentiels : Prévoyance, Santé, Parentalité, Qualité de Vie au Travail.

Le projet consiste à créer en parallèle un Think Tank pour accompagner le développement du programme dans le temps et le nourrir en faisant de la veille et de la prospective. Le Think Tank ou l’Advisory Committee est constitué d’une dizaine de membres de nationalités différentes, représentant les grandes zones du monde, avec des profils variés : universitaires, chercheurs, représentants d’organisations professionnelles ou syndicales. Le think tank produira des études ou des publications, dans le prolongement des réflexions des groupes de travail. Les membres échangeront et partageront leurs idées sur une plateforme Internet dédiée, créée et animée par L’Oréal.

Colloque : Les lieux de la loi dans l’empire chinois


Colloque : Les lieux de la loi dans l'empire chinoisles 12-13 mai 2015, à L’Institut Français de l’Éducation et l’ENS de Lyon, Les lieux de la loi dans l’empire chinois : the Places of the Law in the Late Chinese Empire. Colloque Organisé par le programme ANR Régir l’Espace Chinois/Legalizing Space in China, Institut d’Asie Orientale et École Française d’Extrême-Orient.

Résumé : En guise de conclusion (provisoire) du programme de recherche Legalizing Space in China/ Régir l’espace chinois, nous nous proposons de mettre en lumière le rapport de la loi et du territoire, dans ses diverses dimensions : situations de pluralisme juridique quand deux droits s’appliquent à des populations différentes vivant au même endroit, conflits de normes ou d’autorité au niveau local, modes de contrôle des communautés locales par l’administration, et mode de « pénalisation » du territoire, par la gradation des lieux d’exil, ou l’application de peines spectaculaires en certains lieux. Les participants sont invités à cartographier leur propos.

Abstracts : To mark the conclusion of the four-year Legalizing Space in China research program, the ENS de Lyon presents a conference on the theme of law and governing the Chinese space. The assembled papers highlight the relationship between law and the domain in various dimensions : modes of administrative control, legal pluralism, the incorporation of local norms into the operation of the territorial administration, and geography of "criminal" spaces of exile will all be explored. Participants are encouraged to present their research results in both paper and map form.

[Programme] [Places of the conference] [Abstracts]

Séminaire de l’IAO : Michele Ford


"The Organized Labour Movement in Indonesia in Comparative Perspective"

Michele Ford, Professor of Southeast Asian Studies, University of Sydney, Australia
Jeudi 7 mai 2015, Salle de réunion de l’IAO (R66), de 14h à 15h30

Résumé : Since the fall of Suharto (1998) Indonesia’s labour movement has undergone a fundamental transition from a semi-clandestine oppositional force to the poster-child of the global unions. Where once they were excluded from all but the most formalistic manifestations of tripartism, trade unions now play a substantive role not only workplace bargaining and wage-setting mechanisms, but also in public policy debates and even formal politics. This paper places the transformation of the Indonesian labour movement in comparative perspective, with reference to the experiences of seven other Southeast Asian countries. It argues that key factors distinguishing the Indonesian case from others in the region include the strength of grassroots organizing in the late Suharto period, international support for new trade unions and the broadening of trade union agendas beyond the economic scope prescribed for them by Suharto’s New Order regime.

Appel à communications


Orient extrême : Collectionneurs et collections d’aujourd’hui.

Colloque international organisé par l’Université de Lyon et l’Université nationale de Taiwan les 24 et 25 mars 2016 à Lyon

L’objet de ce colloque sera d’étudier les collections privées ou publiques liées à l’Extrême-Orient dans une perspective contemporaine. Si notre ambition sera d’accorder une large place à l’art contemporain, les collections envisagées pourront également rassembler des objets plus anciens, et pas seulement des objets d’art. Le terme « Extrême-Orient » sera ici compris dans un sens large, incluant les îles de l’Asie de l’Est et du Sud-Est. L’approche sera interdisciplinaire, mêlant histoire de l’art, esthétique, anthropologie, sociologie, économie ou même politique.

[Plus infos]

Séminaire de l’IAO

"China, Europe and the Great Divergence : A Study in Historical National Accounting, 980-1850"

Stephen Broadberry (London School of Economics and CAGE), Hanhui Guan (Peking University) and David DaoKui Li (Tsinghua University)

Jeudi 30 avril 2015, Salle de réunion de l’IAO (R66), de 14h à 15h30

Résumé : GDP is estimated for China between the late tenth and mid-nineteenth centuries, and combined with population estimates. Chinese GDP per capita was highest during the Northern Song dynasty and declined during the Ming and Qing dynasties. China led the world in living standards during the Northern Song dynasty, but had fallen behind Italy by 1300. At this stage, it is possible that the Yangzi delta was still on a par with the richest parts of Europe, but by 1700 the gap was too large to be bridged by regional variation within China and the Great Divergence had already begun. [PDF]

Journée « Cartographies sur le Web »

Jeudi 16 Avril 2015, Salle R66, Journée « Cartographies sur le Web » à l’Institut d’Asie Orientale en collaboration avec EVS-ISIG (ENS de Lyon).

Une grande partie des recherches menées à l’Institut d’Asie Orientale ont une dimension spatiale forte, si ce n’est essentielle. Dans ce cadre, la valorisation des résultats via des applications de cartographies interactives devient un prolongement naturel pour plusieurs projets en cours. Avant de décider quelle direction prendre, cette journée « cartographie sur le web », sera l’occasion de présenter, en introduction, un cadrage méthodologique assuré par le laboratoire EVS. Puis, dans un second temps, un retour d’expérience d’utilisateurs confirmés permettra de découvrir quelques solutions existantes.

Inscription obligatoire auprès de : Estelle Senna
[Programme]

Séminaire de l’IAO : Carles Brasó Broggi

Seminaire Carles Brasó Broggi"Transnational strategies in Dafeng industrial group, 1930-1945"

Carles Brasó Broggi, Associate Professor, Universitat Oberta de Catalunya
Jeudi 26 mars 2015, Salle de réunion de l’IAO (R66), de 14h à 15h30

Résumé : Dafeng was the first company to engage in industrial mercerizing in China. Having started as a workshop, it developed industrial capacity in 1921 with the construction of a dyeing and weaving mill and a spinning and weaving company named Zhentai in Shanghai. It was one of the first vertically integrated Chinese industrial groups in the cotton industry. Dafeng also depended on a transnational network and its strategies soon diverged from the nationalist idea of modernization. When the Japanese occupation finally materialized in 1937, the quest for survival intensified. The Dafeng industrial group was merged with a transnational trading firm registered in Hong Kong. While trade between Shanghai and the rest of China reached a standstill, the Dafeng group prospered by adopting transnational strategies and focusing on foreign trade. This situation continued until December 1941 when the Japanese occupied the International Concessions of Shanghai. Between 1942 and 1945, the industrial group survived with a minimum activity.

Journée d’Etude : Le terrain dans l’étude de l’Asie

Affiche journée d'étudeLes 30 et 31 mars 2015, Salle de conférence du site Buisson de l’Institut français de l’éducation (ENS de Lyon), Journée d’étude : "Le terrain dans l’étude de l’Asie : retours d’expérience et stratégies de recherche" organisée par les doctorants de l’IAO.

Le détail du programme est disponible sur http://journeeasie.blogspot.fr/

Soutenance de thèse : Leyla Belkaid

Le mardi 17 mars 2015 à 14h30, Leyla Belkaid soutiendra sa thèse de doctorat intitulée : Le design comme fabrique de l’altérité. Trajectoires sino-américaines et vêtements en devenir à New York. Cette thèse a été préparée sous la direction de M. Paul VAN DER GRIJP. La soutenance aura lieu à l’Institut d’Asie Orientale, Salle de réunion R66 - ENS de Lyon, 15, parvis René Descartes 69342 Lyon.

[Avis de soutenance]

Séminaire de l’IAO : Aleksandra Kobiliski

Seminaire Aleksandra Kobiliski"Le congrès mondial d’ingénierie de Tôkyô en 1929 : l’émergence d’une élite professionnelle globale ? "

Aleksandra Kobiliski, Chercheuse associée au Centre de recherches sur le Japon, UMR 8173 CCJ, EHESS
Jeudi 19 mars 2015, Salle de réunion de l’IAO (R66), de 14h à 15h30

Résumé : En octobre 1929, plus de 3000 ingénieurs japonais et quelque 1000 ingénieurs étrangers représentant 43 pays se sont réunis à Tokyo pour le Congrès mondial d’ingénierie, un des premiers rassemblements professionnels internationaux à une telle échelle. En sus de la présence d’un nombre considérable d’ingénieurs étrangers résidant au Japon, les plus grandes délégations de l’étranger venaient des États-Unis, de Grande-Bretagne, de Chine, d’Allemagne, de France, d’Italie, des Philippines et de Suède. Le jour d’ouverture de la conférence a coïncidé avec le crash de Wall Street et a contribué à ce que le congrès soit perçu comme un échec dans l’histoire globale de l’ingénierie. Dans l’historiographie japonaise, bien que le congrès soit fréquemment présenté comme un épisode fondateur de l’histoire de la profession, les études fines de cet événement restent rares. Il s’agira ici de proposer une analyse de cette réunion dans les contextes national ainsi qu’international pour saisir son importance et les enjeux pour les ingénieurs au Japon.

Nouvelles Publications

Fukao, K., Bassino, J-P., Makino, T. Paprzycki, R. Settsu, T. Takashima, M, Tokui, J., 2015, Regional Inequality and Industrial Structure in Japan : 1874-2010. Tokyo, Maruzen.

Couverture ASE 2015

A. Pesses et F. Robinne (dir.), L’Asie du Sud-Est 2015. Bilan, enjeux et perspectives, Bangkok-Paris, IRASEC / Les Indes Savantes, 2014. Avec les contributions de Laurent Gédéon et François Guillemot.

Ivan Macaux, Christian Henriot, Scènes de la vie en Chine. Les figurines de bois de T’ou Sè Wè. Editions des Equateurs, 2014. 304 p.

Agathe Larcher-Goscha et François Guillemot, La colonisation des corps. De l’Indochine au Vietnam, Editions Vendémiaire, 2014. 448 p.

European Journal of East Asian Studies, Vol. 13 n° 2, sous la direction de Christian Henriot, 2014.

Couverture : Les voix de migrants

Shi Lu, Les voix de migrants , Récits de vie des migrants paysans, Presses Universitaires Mirail-Toulouse, 2014. 248 p.

Couverture - Asie du Sud-Est dans le siècle chinois

Danielle Tan et Caroline Grillot, L’Asie du Sud-Est dans le « siècle chinois » (Cambodge, Laos et Viêt Nam), Bangkok, Irasec, 2014, 168 p.

Couverture Des Vietnamiennes dans la guerre civile

Guillemot, François, Des Vietnamiennes dans la guerre civile. L’autre moitié de la guerre 1945-1975, Paris, Les Indes Savantes, 2014, 240 p.