L’institut

Stéphane Corcuff : 22e prix de la fondation culturelle franco-taïwanaise


M. Stéphane Corcuff, maître de conférence à l’IEP de Lyon et membre de l’Institut d’Asie Orientale, a reçu le Prix franco-taiwanais 2017 pour son travail sur la société et la politique taiwanaises et sur la géopolitique des deux rives, en compagnie de trois autres co-lauréats. La cérémonie a eu lieu le 10 septembre 2018 à l’Institut de France à Paris. Le secrétaire perpétuel Jean-Robert Pitte et la ministre taïwanaise de la culture Cheng Li-Chiun lui ont remis le prix.

Établie en 1996 sous l’égide de l’Académie des sciences morales et politiques, la Fondation culturelle franco-taïwanaise a pour objet de "récompenser chaque année, par deux prix, des œuvres, artistiques ou littéraires, mettant en lumière les rapports entre l’Europe et Taïwan et/ou contribuant à l’intensification des rapports culturels entre l’Europe et Taïwan".

Stéphane Corcuff est spécialisé sur ses dynamiques identitaires et géopolitiques, ainsi que sur la géopolitique historique comparée du détroit de Taïwan (17e - 21e siècles). Maître de conférences en science politique à Sciences-Po Lyon en politique du monde chinois contemporain, responsable des études chinoises et des échanges académiques avec le monde chinois dans ce même établissement (2005-2013). Chargé de cours (Histoire de Taïwan) aux Langues’O (2005-2010), chercheur à l’Institut d’Asie Orientale (2005-2013) et directeur de l’Antenne de Taipei du CEFC (2013-2017), il est chercheur et membre du comité éditorial de Perspectives chinoises. Il a réintégré SciencesPo Lyon et l’Institut d’Asie Orientale en septembre 2017.

Plus d’infos sur le carnet de recherche de l’IAO

Arnaud Nanta admis comme Directeur de Recherche au CNRS


Arnaud Nanta, Chargé de Recherche au CNRS, en poste à l’Institut d’Asie Orientale, chercheur associé au Centre de recherches sur la Corée, a été admis au concours des chercheurs 2018 comme Directeur de Recherche au CNRS en section 33 « Histoire des mondes modernes et contemporains ». Son projet scientifique est intitulé : « Le Japon impérial en Asie du Nord-Est. Fait colonial et militaire, histoire et historiographies ».

Il avait soutenu en mars 2017 son Habilitation à Diriger des Recherches à l’université Paris-Diderot, avec un dossier portant sur « Les Sciences humaines et sociales japonaises entre Empire et État-nation », accompagné d’un « Mémoire inédit à propos de l’histoire des savoirs coloniaux japonais en Corée colonisée (archéologie, anthropologie biologique, études historiques) et de Sakhaline entre les empires ».


Toutes les actualités

Actualités

Rétrospective Ryusuke HAMAGUCHI : cycle de projections


Les 16 et 17 octobre 2018, au théâtre Kantor, Ens de Lyon, le Département Lettres et Arts et l’Institut d’Asie Orientale présentent dans le cadre de la master classe de réalisation de Ryusuke AMAGUCHI, une rétrospective de ses films en sa présence :

Mardi 16 octobre
* 18h The Sound of the Waves, de Ryusuke Hamaguchi et Ko Sakai (2011, 142mn)
* 20h30 Heaven is still far away, de Ryusuke Hamaguchi (2016, 38 min) / The Depths (2010, 121mn)


Mercredi 17 octobre
* 18h Voices from the Waves. Shinchimachi, de Ryusuke Hamaguchi et Ko Sakai (2013, 103mn)
* 20h30 Projection des travaux d’élèves de la master classe de réalisation de R. Hamaguchi / Storytellers, de Ryusuke Hamaguchi et Ko Sakai (2013, 120mn)

Projections ouvertes au public, sous-titres anglais. Entrée libre dans la limite des places disponibles. Remerciements à Silent Voice Prod., à Shogo Yokoyama et à Satoshi Takata. Avec le soutien de la Région.

Plus d’infos sur le site de l’ENS de Lyon

Séminaire de l’IAO : Rémy Madinier


Affiche Séminaire Rémy MadinierVendredi 12 octobre 2018, Salle de réunion de l’IAO (D4.070), de 14h à 15h30

"Les jésuites et l’islam en Indonésie de 1896 à nos jours"

Rémy Madinier, chercheur au CNRS (Centre Asie du Sud-Est), est historien, spécialiste de l’islam et des relations islamo-chrétiennes en Indonésie.

Résumé : Parvenus tardivement au contact des Javanais, les jésuites ont réussi, en quelques décennies, à ancrer solidement la minorité catholique au cœur du paysage spirituel indonésien. Cette communication analysera les ressorts religieux, éducatifs et sociologiques de cette insertion réussie, unique à l’échelle du monde musulman. A travers l’histoire de leurs relations avec la communauté musulmane, elle s’attachera plus particulièrement au rôle des membres de la Compagnie de Jésus dans la genèse et l’évolution du compromis institutionnel original qui, aujourd’hui encore, organise la place des religions au sein de l’Etat indonésien.

Soutenance CHEN Nishan


Le 12 septembre 2018 à 9h, CHEN Nishan soutiendra sa thèse de doctorat en histoire de la Chine, histoire du droit et des institutions, intitulée : Mutation and continuity in judicial practices of the Chinese inheritance system, 1902-1931 (Mutation et continuité dans les pratiques judiciaires dans l’institution de l’héritage en Chine, 1902-1931). Cette thèse a été préparée sous la direction de Jérôme Bourgon, directeur de recherche CNRS. La soutenance aura lieu dans la salle de visioconférence D 2. 12, École Normale Supérieure de Lyon - Site Descartes.

Composition du jury :
GABBIANI Luca (EFEO, rapporteur)
HALPERIN Jean-Louis (ENS Paris, examinateur)
JALUZOT Béatrice (Sciences Po Lyon, examinatrice)
BOURGON Jérôme (CNRS, Directeur de thèse)
XU Jilin (Université Normale de la Chine de l’Est, Co-tuteur de thèse)

Résumé de la thèse :
Ce mémoire décrit la mutation et la continuité dans les pratiques judiciaires dans l’institution de l’héritage en Chine au début du vingtième siècle. Il dépeint comment les formes (rituelle et matérielle) d’héritage chinoises ont été graduellement reconceptualisées. Les concepts de propriété individuelle occidentale influencèrent l’évolution des formes substantielles et procédurales pendant les réformes juridiques et judiciaires. Ce travail se concentre principalement sur trois sujets : premièrement, sur les réactions locales envers l’héritage occidental présentées dans des rapports d’enquête sur les pratiques civiles, deuxièmement, sur le compromis effectué par le Dali Yuan concernant les lois et les normes anciennes et nouvelles, et troisièmement sur les procédures judiciaires locales de succession concernant veuves et filles [...]

Mots-clés : institution de l’héritage chinoise, droits des femmes, pratiques judiciaires, style de jugement, la transplantation juridique

Philosophie et cinéma : Elise Domenach sur France Culture


CouvertureParticipation d’Elise Domenach, enseignante à l’ENS de Lyon et chercheure à l’IAO, à l’émission de France Culture consacrée au philosophe Stanley Cavell (1926-2018).

Stanley Cavell fut le premier à introduire dans les années 60 l’étude de film au sein des études philosophiques. Son apport à la réflexion sur le cinéma est fondamental. Son ouvrage « La projection du monde » nous rappelle que notre rapport au cinéma nous renseigne sur notre rapport au monde...


Avec les invités du jour :
- Elise Domenach, maître de conférences en études cinématographiques à l’École normale supérieure de Lyon, autrice de Stanley Cavell, le cinéma et le scepticisme aux éditions PUF
- Arnaud Desplechin, cinéaste, qui partageait avec Stanley Cavell la passion des films et l’idée commune que le cinéma n’illustre pas une pensée mais nous renseigne sur nous-mêmes à un endroit que ne peut atteindre la philosophie.

Lien France Culture : Les Chemins de la philosophie

Hommage de Elise Domenach à Stanley Cavell à lire dans Positif (n° 691, septembre 2018, p. 72-73) sous le titre "Les murs de Jéricho". Sommaire en ligne

Béatrice Jaluzot : Summer School in Japanese Law


AfficheLa première édition de Summer School en droit japonais "Le droit japonais au XXIe siècle", organisée par le Collegio Carlo Alberto de Turin, l’Université Keio et l’Université de Turin, se tiendra du 10 au 14 septembre 2018 à Turin (Italie).

Béatrice Jaluzot, Maître de conférences en droit privé à Sciences-Po Lyon, interviendra sur "The Reform of the Law of Obligations in Japan" le vendredi 14 septembre à 9h.

Consulter le programme

Soutenance Le Xuan Phan


Le 31 août 2018 à 14h, Phan LE XUAN soutiendra sa thèse de doctorat intitulée : L’enseignement du Vietnam pendant la période coloniale, 1862-1945, la formation des intellectuels vietnamiens. Cette thèse a été préparée sous la direction de Christine Cornet, professeur à Sciences Po Lyon. La soutenance aura lieu à l’amphithéâtre Benveniste, campus Berges du Rhône.

Membre du Jury :
Christine Cornet, Professeur des Universités, Sciences Po Lyon
Guy Faure, Directeur de recherche émérite, CNRS
François Guillemot, Ingénieur de recherche, CNRS
Phuong Ngoc Jade Nguyen, Maître de conférence HDR, Université d’Aix-Marseille

Colloque international : L’instant et l’essence de l’inspiration à la croisée des arts et des cultures


Du mercredi 27 au vendredi 29 juin 2018, colloque international : L’instant et l’essence de l’inspiration à la croisée des arts et des cultures, Co-organisé – en partenariat interdisciplinaire, interculturel et interuniversitaire – par les centres de recherche IReMus (CNRS/Sorbonne université, BnF et Ministère de la culture), Creops (Sorbonne université), CERC (Sorbonne nouvelle Paris 3), CEAC (EA 3587, Université Charles de Gaulle Lille 3, IAO (Université Lumière Lyon 2 /CNRS/ENS Lyon) et AAP (Université Rennes 2) et l’AIDIAA (audiovisuel).

Lieu : INHA (Institut national d’histoire de l’art), Auditorium et salle Walter Benjamin, 2 rue Vivienne / 6 rue des petits champs, Paris 2e (Métro : Bourse ou Pyramides ; Bus : 29 et 39)

Le concept d’inspiration est étudié en Occident depuis l’Antiquité (cf. Marianne Massin, La pensée vive, qui traite l’histoire du concept dans la création philosophique et littéraire ‒ mais de façon restreinte à l’Occident et sans ouverture aux autres arts). En Asie, l’inspiration n’a pas été conceptualisée en tant que telle : il y est plutôt question de sensation, d’intuition, d’éveil subit. En Chine et en Corée, bien qu’il soit fait référence à des facteurs déclenchants ‒ du type, en sciences, « pomme de Newton » ou « baignoire d’Archimède » ou, en arts, par exemple Zhang Xu, calligraphe des Tang, qui trouve un nouveau style, la cursive folle, au spectacle d’une danse au sabre ‒ tout acte de création est d’abord considéré comme produit du souffle vital et de l’imprégnation. Au Japon, l’accent est mis sur la tradition secrète et le processus artistique (quel que soit l’art) fait appel à l’expérience non dite et à la réceptivité (posture en seiza, kata, cf. Hiroyuki Noguchi). En Inde, la méditation et la visualisation mentale des formes de la divinité précèdent et favorisent la réalisation des images…

Que l’inspiration résulte d’une préparation consciente (valeur du temps), de l’attente, de la prédisposition à son déclenchement, ou d’une fulgurance tangentielle émanant de la rencontre entre l’intériorité de l’artiste et une extériorité, on en cherchera les manifestations, les occurrences, les conditions d’émergence et la façon dont elle se déploie dans le cas où cette extériorité est un autre art ou une autre culture. Ce qui donne son titre au colloque : Instant et essence de l’inspiration à la croisée des arts et des cultures.

Il s’agit d’analyser le mystère de cet instant, en ayant conscience que « toutes les tentatives d’explication psychologique de la création ‒ avant tout de la création artistique ‒ sont en un sens vaines, en un sens nécessaires » (Maldiney, Art et existence, p. 36). Pour décrire ce moment imprévisible de franchissement d’une « faille », le « saut » qui s’accomplit entre deux « bords » (ibid.), par persévérance ou fente-déchirure dans les nuages (laissant passer l’éclair ou entrevoir le soleil), on s’appuiera sur les écrits tels que considérations philosophiques, témoignages d’artistes, paratextes, traces dans l’oeuvre… (cf. Jankélévitch, Debussy ou le mystère de l’instant ou Sikong Tu, 缜密 Fin secret, 14e de ses 24 poèmes sur l’art poétique) et les relations d’expérience empirique (André Labarthe à propos de « Tapiès, Barcelone », 1982).

Programme sur : https://langarts.hypotheses.org/2449

Conférence : Marie Laureillard


Le samedi 23 et le dimanche 24 juin 2018 de 17h-17h50, à l’occasion du week-end "Enfers et Fantômes d’Asie" au Musée du quai Branly, Marie Laureillard, maître de conférences en langue et civilisation chinoises à l’Université Lumière-Lyon 2, rattachée à l’Institut d’Asie Orientale à Lyon, donne une conférence sur Zhongkui, le pourfendeur de démons : représentations de fantômes dans l’art chinois.

Plus info sur le site du musée quai Branly.

Enquêtes et territoires à Okinawa (Ryūkyū) et à Taiwan, années 1880-1920


15 juin 2018 - Salle de réunion de l’IAO (D4.070), ENS Lyon, Workshop international - Enquêtes et territoires à Okinawa (Ryūkyū) et à Taiwan, années 1880-1920, workshop coordonné par Arnaud Nanta (CNRS, IAO).

L’ensemble Ryūkyū/Taiwan fut au centre de la compétition impérialiste opposant Japon, empire Qing et États-Unis d’Amérique durant le dernier tiers du 19e s., pour être intégré au Japon entre 1879 (Okinawa) et 1895 (Taiwan). Après la Seconde Guerre mondiale, Taiwan fut absorbé par la République de Chine, et Okinawa par les États-Unis (1945) puis par le Japon (1972). Ce workshop se penchera sur les enquêtes savantes et les politiques menées à l’encontre des ressources et populations de ces territoires, afin de cerner les continuités de pratiques et de personnels, ainsi que les cadres ethniques essentialisés dans lesquels ces savants « enracinèrent » (Détienne) ces populations.

Programme :

10h30 Introduction « Okinawa et Taiwan comme espaces coloniaux », Arnaud Nanta (CNRS)
11h00 « L’exploitation des ressources notamment sucrières aux Ryūkyū et à Taiwan au 19e siècle », Nicolas Mollard (Lyon 3)

13h00 « Les enquêtes et politiques japonaises à l’encontre des aborigènes taiwanais, années 1890-1910 », Arnaud Nanta (CNRS)
14h15 « Imaginer l’indigène dans le Taiwan colonial, années 1900-1930 », Juling Lee (Université de Genève)
15h30 « Réflexions préliminaires sur la question de l’autochtonie dans la construction de la liminalité géopolitique de Taiwan sous trois régimes coloniaux comparés : les Qing, les Japonais et le gouvernement des Nationalistes chinois », Stéphane Corcuff (IEP de Lyon)

Portrait d’un chercheur de l’IAO : François Guillemot


Le Monde (pages Idées) du samedi 16 juin 2018 publie un portrait de notre chercheur François Guillemot intitulé "Vietnamologue punk".

Lors d’une rencontre avec le journaliste Adrien Le Gal, François Guillemot, Ingénieur de recherche à l’IAO, revient sur son long cheminement vers l’Asie : un parcours rythmé par la musique punk dans sa jeunesse jusqu’à la compréhension actuelle des fractures du Viêt-Nam en passant par ses observations participantes dans le monde des réfugiés indochinois. Un itinéraire passionnant. A lire samedi 16 juin.

Nouvelles acquisitions

The South China Sea disputes : flashpoints, turning points, and trajectories

The South China Sea disputes : flashpoints, turning points, and trajectories / Yang Razali Kassim, Editor.-Singapore ; New Jersey : World Scientific, 2017

+ de nouveautés

Nouvelles Publications

Article de François Guillemot sur la "Révolution d’Août" (1945) au Viêt-Nam dans La Vie/Le Monde, HS N°25 "L´histoire des révolutions" (juillet 2018) : « Adieu Indochine… Good Morning Vietnam », p. 90-91.


The Hybridity of Buddhism : Contemporary Encounters between Tibetan and Chinese Traditions in Taiwan and the Mainland / Edited by Fabienne Jagou.- EFEO, 2018.

Pierre-Emmanuel Bachelet, "Cartographies croisées du Campa moderne : un royaume d’Asie du Sud-Est au coeur de la première mondialisation des savoirs géographiques", dans le numéro 74 de la revue Péninsule

Contribution de François Guillemot (chapitre 3) dans l’ouvrage collectif Histoire du Viêt Nam de la colonisation à nos jours, sous la direction de Benoît de Tréglodé, Editions de la Sorbonne, "Libre cours", 2018

Viêt-Nam, fractures d’une nation : Une histoire contemporaine de 1858 à nos jours / François Guillemot.-Paris, Éditions La Découverte, 2018

Feng Zikai, un caricaturiste lyrique ‒ Dialogue du mot et du trait / Marie Laureillard.-l’Harmattan, 2017

Cipango


La parution de Cipenglish N°4 - Japan and Colonization, co-dirigé par Arnaud Nanta et Laurent Nespoulous. Consulter la revue Cipenglish en ligne

Gryphe n27

Marie Laureillard, « L’âge d’or des bandes dessinées chinoises dans les collections de la Bibliothèque municipale de Lyon (1949-1985) », Gryphe, n°27, décembre 2017